Comité patrimoine paysages estriensComité patrimoine paysages estriens
Informations sur le comitéOutils et ServicesOutils et ServicesPaysages estriensContact



L'ACTUALITÉ DU COMITÉ


22 septembre 2016
Vous trouverez ci-joint le jugement concernant les panneaux publicitaires opposant l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal et le Regroupement de l'industrie de l'affichage extérieur du Québec. Ce jugement concerne Pattison, Astral et CBS qui possèdent des panneaux publicitaires dans cet arrondissement .br> Téléchargez le document


---------------------------------------------


5 mai 2016
UNE PREMIÈRE DANS LANAUDIÈRE : FORMATION « INVESTIR DANS UN PAYSAGE DE QUALITÉ »
Téléchargez le communiqué


---------------------------------------------


De multiples organismes municipaux et des professionnels se mobilisent pour limiter les excès de l'affichage publicitaire au Québec
Lire le communiqué de presse, cliquez ici


---------------------------------------------


Sherbrooke, le 2 juin 2011
Une première au Québec... Paysages estriens procède au dévoilement d'un outil novateur : Paysages du Québec : manuel de bonnes pratiques

Sherbrooke, le 16 février 2010
- La présidente de Paysages estriens, Mme Diane Pelletier et le président de la Conférence régionale des élus de l'Estrie, M. Maurice Bernier, en collaboration avec Robert Chicoine de l'Ordre des urbanistes du Québec et Marie-Claude Robert de l'Association des architectes paysagistes du Québec, ont le plaisir de procéder au dévoilement d'un outil novateur pour le Québec, soit Paysages du Québec : manuel de bonnes pratiques.

Lire le communiqué de presse, cliquez ici


---------------------------------------------


Le mémoire de Paysages estriens à la consultation publique sur la révision de la Loi sur les biens culturels

Sherbrooke, le 7 avril 2008 - Paysages estriens, préoccupé par la protection et la mise en valeur de nos paysages, reçoit de façon très favorable la recommandation d'inclure les paysages dans la Loi sur les biens culturels. C'est ce que Diane Pelletier et Jean-Louis Blanchette, respectivement présidente et directeur de projet de Paysages estriens sont venus dire ce matin à la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, Madame Christine St-Pierre. La ministre était de passage à Sherbrooke dans le cadre de la consultation publique en vue de réviser la Loi sur les biens culturels.

Selon le livre vert Un regard neuf sur le patrimoine, déposé par la ministre, les paysages tout comme le sont déjà les monuments et les bâtiments historiques, pourront être préservés dans la nouvelle Loi sur les biens culturels. C'est une nouveauté puisque jusqu'à ce jour le cadre législatif québécois laissait très peu de place aux paysages, très peu de lois y faisant directement référence. Selon Diane Pelletier, la volonté du ministère d'élargir le champ d'application de la Loi sur les biens culturels, en y intégrant les paysages constitue un virage majeur, que plusieurs pays ont pris depuis longtemps.

Jean-Louis Blanchette souligne que la révision de la Loi sur les biens culturels est le moment de réfléchir sur l'importance des paysages ordinaires, qui représentent plus de 90% de nos paysages, et qui sont pratiquement exclus de toute législation.

Les membres de Paysages estriens souhaiteraient l'inclusion, à titre de biens culturels à protéger, des onze routes touristiques reconnues par le ministère du Tourisme, dont le Chemin des Cantons, en Estrie. Ces routes touristiques possèdent peu de mesures de protection adéquates, ce qui les rend très vulnérables.

Madame Pelletier rappelle que la mise à jour de la Loi sur les biens culturels, dans sa relation au paysage, exigera une action réfléchie, responsable et surtout transparente, à l'abri de toute intervention de la part du politique ou de promoteurs. Le respect de cette exigence déterminera la véritable portée que le ministère veut donner à cette nouvelle loi.

La mise en place en 1972 de cette loi n'a pas empêché, malgré ses bienfaits, la détérioration graduelle d'une partie de notre patrimoine. Encore aujourd'hui ce patrimoine, qu'il jouisse d'une protection ou non, est constamment confronté à des enjeux politiques où s'entremêlent des projets de développement de toutes sortes. La nouvelle loi devra être proactive et non réactive, comme elle l'a trop souvent été dans le passé

Créé en 2001, l'organisme Paysages estriens vise à sensibiliser les intervenants du milieu à la mise en valeur de notre patrimoine paysager, tant en milieu urbain que rural. L'organisme vise aussi à promouvoir la valeur centrale du paysage dans toutes les interventions d'aménagement du territoire.

Téléchargez le mémoire sur la consultation publique pour une révision de la loi sur les biens culturels


---------------------------------------------



DÉVOILEMENT DE LA CHARTE DES PAYSAGES ESTRIENS

Sherbrooke, le 16 mai 2007 - Paysages estriens, en collaboration avec la Conférence régionale des élus de l'Estrie et Tourisme Cantons-de-l'Est, a procédé au dévoilement de la Charte des paysages estriens. La CRE de l'Estrie et Tourisme Cantons-de-l'Est sont les deux premiers partenaires estriens signataires de la charte.

La Charte des paysages estriens a pour objet de promouvoir la protection, la mise en valeur et la gestion de nos paysages. Elle est le premier outil estrien exclusivement consacré à l'ensemble des dimensions du paysage. La Charte des paysages estriens repose sur un ensemble de valeurs, de principes et d'engagements que partageront élus, municipalités, ministères, entreprises privées, organismes et citoyens dont les actions ont un impact sur le paysage.

L'adhésion à cette charte constitue une forme d'engagement de la part des signataires à l'égard de la protection des paysages. Il s'agit d'une façon concrète, pour les signataires, de promouvoir le paysage comme valeur économique dans toute politique de développement durable, notamment dans les secteurs culturel, touristique, agricole, forestier, commercial, urbain et industriel.

Cette charte ne constitue pas un outil de législation ou de réglementation municipale. « Il incombe aux municipalités, si elles le désirent, de mettre en place une réglementation en matière paysagère », dit Diane Pelletier, présidente de Paysages estriens. Elle souligne aussi que cette charte ne doit pas être perçue comme une contrainte au développement, mais plutôt comme une démarche volontaire pouvant aider les intervenants du milieu à faire en sorte que le paysage soit pris en considération lors de toute intervention dans le milieu. Il est possible de concilier le développement économique avec la protection des paysages tout en assurant la cohérence des interventions.

Créé en 2001, l'organisme Paysages estriens sensibilise les intervenants du milieu à la mise en valeur de notre patrimoine paysager, tant en milieu urbain que rural. L'organisme travaille aussi à promouvoir, par la mise en place d'outils, la valeur centrale du paysage dans toutes les interventions d'aménagement du territoire.

Source : Jean-Louis Blanchette, directeur de projet
819-679-9100 ou - paysagesestriens@videotron.ca


Téléchargez la charte des paysages estriens


Tourisme Cantons-de-l'Est signe la Charte des Paysages estriens
Téléchargez le communiqué de Tourisme Cantons-de-l'Est

Dévoilement de la charte des paysages estriens
Téléchargez le communiqué de la CRÉ de l'Estrie



---------------------------------------------


  • Le Journal de Montréal se préoccupe des paysages de l'Estrie


    ---------------------------------------------


    Paysages Estriens dévoile les résultats d'une étude de perception de l'aménagement de l'artère King/Bourque de la ville de Sherbrooke

    Les objectifs de cette étude, une première à Sherbrooke, sont doubles: connaître la perception des citoyens des six arrondissements de la Ville de Sherbrooke à l'égard des aspects visuels liés à l'artère commerciale de la rue King et du boulevard Bourque et connaître les incitatifs proposés par les citoyens en vue de l'accroissement de la fréquentation de cette artère. Ces données sont nouvelles puisque, à ce jour, la Ville de Sherbrooke ne possédait aucune donnée sur la perception de sa population à l'égard de cette importante artère commerciale.


    Téléchargez le communiqué de presse.

    Téléchargez le rapport.


    ---------------------------------------------


    Le mémoire de Paysages estriens concernant le prolongement de l'autoroute 410 est déposé au BAPE. cliquez ici.


    ---------------------------------------------


    INVITATION à une causerie
    Mise en valeur et protection des paysages ruraux : le rôle des municipalités


    C'est avec un très grand plaisir que l'organisme Paysages estriens avec la collaboration du ministère des Affaires municipales et des Régions vous invite à participer à cette causerie le Mardi 10 octobre 2006 à 19 h. Hôtellerie Le Boulevard, Sherbrooke. MM. Jean-François Girard, président du Centre québécois du droit de l'environnement et Paul-Louis Martin, maire de Saint-André-de-Kamouraska agiront à titre de conférenciers. Cette activité régionale, est sous la présidence d'honneur de M. Pierre Poulin, directeur régional du ministère des Affaires municipales et des Régions.

    Téléchargez le formulaire d'information et d'inscription



    ---------------------------------------------


    Paysages estriens s'interroge sur le nouveau plan d'urbanisme de la Ville de Sherbrooke

    Pour en savoir plus, cliquez ici


    ---------------------------------------------


    Position de Paysages estriens par rapport aux éoliennes
    26 avril 2006

    Depuis quelques années, le développement de la filière éolienne occupe une place prépondérante dans l'actualité économique ici et à l'étranger. L'implantation de ce type d'énergie apparaît, pour plusieurs régions, un élément de diversification économique prometteur. C'est dans ce contexte que Paysages estriens désire se positionner concernant l'enjeu de la filière éolienne sur notre territoire... Pour en savoir plus, cliquez ici


    ---------------------------------------------


    Bilan de la formation Investir dans un paysage de qualité


    Le 24 février dernier, Paysages estriens en collaboration avec le Conseil du paysage québécois, le Groupe SM et le ministère des Affaires municipales et des Régions tenaient une journée d'information consacrée à la mise en valeur des paysages dans un contexte municipal. Cette formation était destinée aux élus municipaux, aux professionnels de l'aménagement et aux gestionnaires des municipalités et des MRC. Près d'une quarantaine de personnes ont participé à cette formation, une première au Québec, destinée à cette clientèle. La formation a été dispensée par Madame Chantal Prud'homme, architecte paysagiste.


    Notre paysage subissant de plus en plus de pressions, les efforts de responsabilisation et de sensibilisation deviennent une préoccupation autant municipale, qu'individuelle. C'est dans ce contexte que s'est inscrit cette formation puisque les municipalités, en raison notamment des outils d'aménagement qui sont mis à leur disposition dans le cadre de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme, ont un rôle stratégique à jouer en matière paysagère. Ces outils sont existants, mais sont souvent méconnus en matière paysagère.


    Cette formation a permis entre autres d'échanger sur l'importance de la mise en valeur des paysages à titre d'outil de développement régional et sur les expériences étrangères, notamment américaines. Depuis 1968, l'État du Vermont est à l'avant-garde de la mise en valeur de ses paysages. C'est l'un des quatre États américains où tout affichage le long des routes et autoroutes est interdit. Plusieurs exemples québécois ont aussi fait l'objet d'analyse, notamment les démarches entreprises par la MRC de Lotbinière, qui a cru bon, dans le cadre de la révision de son schéma d'aménagement, d'amorcer une réflexion sur le cadre paysager de son territoire. D'où la conception d'un outil de sensibilisation sur les enjeux reliés à l'occupation, à l'utilisation et à l'aménagement du territoire de cette MRC. Cette formation a aussi été l'occasion d'examiner des outils utilisés par certaines municipalités québécoises en vue d'une meilleure harmonisation paysagère.


    Nous espérons que les élus municipaux de d'autres régions du Québec pourront profiter de cette formation afin qu'ils puissent dorénavant observer le paysage autrement. Le paysage c'est beaucoup plus que le simple aspect visuel, c'est aussi le caractère et le cadre de vie d'un territoire.




    ---------------------------------------------




    Affiche Conférence de presse de Paysages estriens
    NOS PAYSAGES,
    UNE RICHESSE À PRESERVER


    Sherbrooke, le 21 février 2006 - Paysages estriens, en collaboration avec l'Agence de mise en valeur de la forêt privée de l'Estrie, la Fondation estrienne en environnement et le Fonds d'action québécois pour le développement durable, vous convie à assister au dévoilement officiel de deux outils estriens de sensibilisation en matière paysagère, lancement qui se déroulera sous le thème : « Nos paysages, une richesse à préserver ».

    Téléchargez le communiqué de presse de Paysages Estriens


    Le FAQDD soutient Paysages estriens pour le développement d'outils d'intervention visant l'intégration du concept de paysage dans les décisions concernant l'aménagement du territoire.
    Téléchargez le communiqué de presse du FAQDD


    Téléchargez le communiqué de presse de l'Agence de mise en valeur de la forêt privée de l'Estrie.



    Quelques photos :

    Photo 1

    Colette Ansseau, présidente de Paysages estriens
    Sophie Labrecque, directrice générale du Fonds d'action québécois pour le développement durable
    Daniel Jossart, directeur de la Fondation estrienne en environnement
    Jean-Guy St-Roch, président de l'Agence de mise en valeur de la forêt privée de l'Estrie
    André Roy, Président du Syndicat des producteurs de bois de l'Estrie


    Photo 1

    Le 21 février dernier, plus d'une cinquantaine de personnes ont participé à la conférence de presse de Paysages estriens pour le lancement de deux outils de sensibilisation en matière paysagère.


    Photo 1

    Colette Ansseau, présidente de Paysages estriens
    Sophie Labrecque, directrice générale du Fonds d'action québécois pour le développement durable
    Daniel Jossart, directeur de la Fondation estrienne en environnement





    ---------------------------------------------


    19/12/05
    Paysages estriens au congrès de l'AQTR

    Paysages estriens sera présent lors du 41e Congrès annuel de l'Association québécoise du transport et des routes qui se tiendra à l'Hôtel Hilton Québec les 9, 10 et 11 avril 2006. Le thème de ce congrès est « Les infrastructures de transport, un patrimoine à enrichir ». Nous profiterons de cette occasion pour présenter notre conférence intitulée Les routes, l'affichage et le paysage : arrêt obligatoire.

    Pour plus d'information, n'hésitez pas à visiter le site de l'AQTR à : www.aqtr.qc.ca


    ---------------------------------------------


    09/01/06
    À inscrire à votre agenda! Le vendredi 24 février 2006

    Investir dans un paysage de qualité

    Paysages Estriens, le ministère des Affaires municipales et des Régions en collaboration avec le Conseil du paysage québécois et le Groupe SM organisent une journée d'information consacrée à la mise en valeur des paysages dans un contexte municipal.

    Cette journée de formation est destinée aux élus municipaux, aux gestionnaires des municipalités et des MRC ainsi qu'aux professionnels de l'aménagement. Les municipalités ont-elles un rôle à jouer dans la mise en valeur des paysages? Comment une municipalité peut se faire le promoteur de la qualité des paysages? Est-il payant d'investir dans leur préservation? Autant de questions qui seront abordées lors de cette journée.

    L'activité aura lieu le vendredi 24 février prochain de 9 h à 16 h à l'hôtel Le Président, (salle Chaumière), 3535 King ouest, à Sherbrooke.

    Le coût de la formation :
    100 $ par personne avant le 17 février 2006*
    125 $ par personne après le 17 février 2006*
    * Ces coûts incluent le repas, les pauses, les taxes et la documentation.

    Le nombre de place est limité à 30.

    Pour inscription et information, contactez Jean-Louis Blanchette au 864-0301 ou à l'adresse suivante : paysagesestriens@videotron.ca ou remplissez le formulaire ci-joint.



    ---------------------------------------------




    05/12/2005
    Paysages estriens suit de près l'évolution de l'éventuelle implantation d'une carrière dans la municipalité d'Ulverton.
    La Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) vient de rendre sa décision finale en refusant la demande d'exploitation présentée par R. Guilbault Construction Inc. C'est une étape fondamentale qui vient d'être franchie pour la sauvegarde de la montagne visée par le promoteur et pour le milieu rural environnant. Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse de Paysages estriens.  

    Vous trouverez ci-joint l'opinion de Paysages estriens parue dans le numéro de décembre 2005 du journal mensuel 360 publié dans la MRC du Val-Saint-François.  Cliquez-ici.


    ---------------------------------------------


    16/09/2005
    Coin de lecture

    Vous pourrez désormais consulter notre nouvelle section "Coin de lecture" qui présentera des ouvrages d'ici et d'ailleurs ayant trait à la préservation et la mise en valeur des paysages. Vous avez des suggestions à nous faire? N'hésitez pas à nous faire part de vos choix de lectures que nous pourrons intégrer sur notre site. Bonne lecture!

    cliquez ici


    ---------------------------------------------


    08/09/2005
    Formation sur l'affichage au Québec

    L'Ordre des urbanistes du Québec (OUQ) offre, dans le cadre de sa formation continue, une formation sur l'affichage extérieur au Québec. Cette formation vise à faire connaître les outils  législatifs encadrant l'affichage au Québec ainsi que le rôle et les responsabilités des divers intervenants en matière d'affichage. La formation sera dispensée par M. Pascal Lacasse du ministère des Transports du Québec.  

    Deux formations d'une durée d'une journée sont offertes:
    le 22 septembre 2005 à Québec
    le 23 février 2006 à Montréal

    Pour plus d'information , n'hésitez pas à communiquer avec M. Jean-Louis Blanchette à Paysages Estriens au (819) 864-0301 ou avec M. François Ménard à l'OUQ au (514) 849-1177.


    ---------------------------------------------


    14/05/2005
    La protection paysagère : un enjeu majeur dans le canton de potton

    Le 14 mai dernier, l'Association du patrimoine de Potton organisait un atelier sur les paysages auquel à prit part Paysages estriens. La protection du paysage dans cette municipalité suscite un vif intérêt puisque plus de 50 personnes ont participé à cette activité qui a permis d'échanger sur les interrogations et les actions à entreprendre en matière de protection du paysage de cette municipalité de la MRC Memphrémagog. L'image du noyau villageois, l'abandon des terres agricoles et le reboisement accéléré par le retour des terres en friches, la difficulté de mobiliser les commerçants et l'importance d'aller plus loin que la simple identification d'un élément paysager sont autant de problématiques qui ont fait l'objet de discussions. La municipalité du Canton de Potton a profité de l'occasion pour présenter le cadre réglementaire et les outils d'intervention visant la protection des paysages.


    ---------------------------------------------


    12/05/2005
    Les intervenants économiques de Sutton s'intéressent aux paysages du Vermont

    Le 12 mai dernier, Paysages estriens participait à un court séjour d'étude à Stowe, dans de l'État du Vermont. Cette visite qui était organisée par le Groupe de réflexion et d'action sur les paysages et le patrimoine de Sutton, a permis à une trentaine de leaders économiques et d'élus municipaux de Sutton de se familiariser avec les principes de gestion et d'aménagement de Stowe, petite municipalité de 4 000 habitants.

    Cette municipalité située au nord du Vermont, est reconnue non seulement pour ces stations de ski, (Smuggler's Notch, mont Mansfield, etc) et son enneigement exceptionnel, mais aussi pour son patrimoine culturel, ses aménagements récréatifs, son caractère historique et ses paysages. La protection des paysages constitue pour la municipalité une priorité qui grâce à son plan d'urbanisme en vigueur depuis 1964, propose un aménagement intégré régissant entre autres les normes d'affichage, d'éclairage et de construction, particulièrement pour les bâtiments situés à flanc de montagne. Ce plan est d'autant plus important puisque la municipalité connaît depuis les années 1980, une croissance très forte de son parc immobilier, notamment pour ce qui est des résidences secondaires. Grâce aux efforts du Stowe Land Trust et du Vermont Land Trust, près de 35 % du territoire municipal est protégé. Pour en savoir plus sur le plan d'urbanisme et la réglementation municipale, vous pouvez visiter le site de Stowe à l'adresse suivante: www.townofstowevt.org/documentsforms/199.html


    ---------------------------------------------


    03/05/2005
    Une délégation de Charlevoix s'arrête à Sherbrooke!

    De la grande visite le 3 mai dernier à Sherbrooke! En effet, une quarantaine d'élus et de conseillers municipaux de Charlevoix, promoteurs du Massif de la Petite-Rivière Saint-François, membres du CLD et de la SADC, de la MRC, de la Conférence régionale des élus, de la Chambre de commerce, du Conseil régional de l'environnement, etc. étaient de passage à Sherbrooke afin de mieux connaître les interventions de Paysages estriens. Ce groupe se rendait au Vermont afin de constater le modèle de gestion avant-gardiste du paysage urbain et rural du Vermont, reconnu à travers les Etats-Unis. L'idée de ce voyage émane de l'ATR de Charlevoix, des Amis de Charlevoix et du Groupe Le Massif. Ce dernier, propriétaire du centre de ski Le Massif de la Petite Rivière Saint-François, doit déposer ce printemps son plan de développement récréotouristique, dont les coûts oscilleront entre 150 et 230 millions $. Ce plan qui intégrera le centre de ski, un train touristique et un complexe hôtelier à Baie-Saint-Paul, reposera sur les bases du développement durable et sur des normes visant à assurer la protection paysagère et le développement harmonieux de la région de Charlevoix.

    C'est dans ce contexte que cette importante délégation a visité les régions de Burlington, Montpellier et Stowe afin d'évaluer l'impact d'une saine gestion du territoire au plan touristique, qui se traduit par un impact non seulement au plan conomique, mais aussi environnemental et social. Le Vermont, reconnu pour le caractère authentique de ses paysages, est devenu l'une des destinations touristiques de choix, pendant toute l'année. La mise en ¦uvre dès 1970 de l'Act 250-The Land Use & Development law n'est sans doute pas étrangère au fait que cet État est à l'avant-garde de la protection environnementale et paysagère aux Etats-Unis. En effet, cette loi qui est gérée par 9 commissions environnementales de districts, composées exlusivement de citoyens, évaluent l'impact de projets de développement, à partir de 10 critères, allant de la qualité de l'air, de l'eau et des sols en passant par l'esthétique des paysages et des sites patrimoniaux. Au cours de ce voyage, le groupe a rencontré un ensemble d'intervenants qui agissent en matière d'aménagement du territoire. Il a aussi été question de réglementation en matière d'affichage publicitaire, un des facteurs importants contribuant à la pollution visuelle des paysages et pour lequel le Vermont statuait, dès 1968, en bannissant toute forme d'affichage sur les routes et les autoroutes. A cet effet, Paysages estriens collabore avec le groupe de Charlevoix afin que les deux régions s'associent pour sensibiliser le ministère de l'Environnement aux impacts de l'affichage sur les paysages. Pour plus d'information, le State of Vermont Environmental Board met à la disposition un document très intéressant de 18 pages Act 250 brochure à l'adresse suivante : www.nrb.state.vt.us/lup/publications.htm


    ---------------------------------------------


    12/03/2005
    Paysages estriens au congrès de l'Association des architectes paysagistes du Québec

    Les 11 et 12 mars derniers, l'Association des architectes paysagistes du Québec (AAPQ), fêtait à Montréal son quarantième anniversaire sous le thème Le devenir du paysage au Québec. Paysages estriens a profité de la tribune qui lui était offerte pour présenter les principaux éléments de sa stratégie. Plusieurs projets en matière de protection paysagère ont fait l'objet de discussions, notamment la mise en valeur du parc de la Rivière-des-Mille-îles à Laval et la mise en valeur des paysages agricoles des entrées de ville et le développement intégré du territoire périurbain de la Ville de Longueuil. Cette activité aura été l'occasion non seulement pour rapprocher nos deux organisations, mais aussi pour mieux faire connaître les préoccupations de Paysages estriens auprès de la profession de l'architecture de paysage, qui, par ses actions sur le terrain, occupe une place importante en matière d'aménagement du territoire.


    ---------------------------------------------


    Lundi 18 avril
    Consultation publique sur le projet de Plan de développement durable du Québec

    Dans le cadre de la tournée du ministre Thomas J. Mulcair sur le projet de Plan de développement durable du Québec, les membres de Paysages estriens déposeront un mémoire réclamant un moratoire sur l'affichage le long des routes et la tenue d'audiences publiques sur cette question. Ces audiences auront lieu le lundi 18 avril prochain en après-midi au musée du séminaire de Sherbrooke, 222 rue Frontenac, à Sherbrooke. Bienvenue à tous!

    Téléchargez notre Mémoire


    ---------------------------------------------


    Mardi 10 mai 2005
    Causerie-conférence

    Une charte estrienne des paysages :
    Pour la mobilisation environnementale et le développement économique


    C'est avec un très grand plaisir que le Comité du patrimoine paysager estrien (CPPE) vous invite à participer à cette causerie-conférence. MM. David Belgue, président du Conseil du paysage québécois et Normand Cazelais, géographe, spécialiste en environnement et chroniqueur au Devoir agiront à titre de conférenciers. Cette activité régionale, est sous la présidence d'honneur de M. Robert Fortin, directeur régional du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation.

    • La préservation et la valorisation des paysages estriens vous préoccupent ?
    • Vous avez envie d'échanger avec des invités de renom et des gens qui ont à c¦ur la préservation de nos paysages?
    • Vous souhaitez en connaître davantage sur les actions du Comité du patrimoine paysager estrien ?
    Venez assister à une causerie-conférence sur la préservation et la valorisation des paysages estriens le :

    Mardi 10 mai 2005 à 19 h
    Hôtellerie Le Boulevard
    4201, boulevard Bertrand-Fabi
    Rock Forest
    Au coût de 20 $ par personne.
    Les places sont limitées.
    Pour information et réservation : vous pouvez remplir le formulaire ci-joint ou communiquer au (819) 566-6146 ou paysagesestriens@videotron.ca

    Téléchargez le formulaire. Haut